Groupe de haut niveau du Secrétaire général des Nations Unies sur les déplacements internes

Institution

Panel de haut niveau du SG de l'ONU sur le déplacement interne

Description

Le Forum des Maires de la Panel de haut niveau sur les déplacements internes a été créé en oct. 2019 par le Secrétaire général de l'ONU pour identifier des recommandations concrètes sur la manière de mieux prévenir et répondre aux déplacements internes, avec un accent particulier sur la réalisation de solutions pour les personnes déplacées dans le contexte de conflits armés, de violence généralisée, de violations des droits de l'homme, ainsi que de catastrophes et d'effets néfastes du changement climatique. Pour mener à bien son mandat, le Groupe examine les soumissions écrites, organise des réunions, ainsi que des consultations bilatérales/régionales/thématiques avec un large éventail d'acteurs. L'important corpus d'informations provenant de ces différents canaux sera analysé et permettra de formuler des recommandations. Le panel était composé de 8 membresconseillé par un Groupe consultatif d'experts et soutenu par un Secrétariat basée à Genève. Le site rapport final de la commission a été soumis au Secrétaire général des Nations Unies le 29 septembre 2021 et le Groupe a terminé ses travaux le 31 décembre 2021.

Dans le cadre de ses travaux, le panel s'est penché sur les aspects suivants défis et opportunités du déplacement interne dans un monde de plus en plus urbanisé. À ce sujet, une série de consultations coorganisées par le Groupe, ONU-Habitat, le Service commun de profilage des personnes déplacées (JIPS) et l'Institut international pour l'environnement et le développement (IIED), a été organisée avec des maires, des administrateurs municipaux et d'autres autorités locales de villes du Burkina Faso, de Colombie, d'Irak, du Honduras, de Somalie et d'Ukraine. La série s'est achevée par un table ronde mondiale en avril 2021. Lors de cet événement, les experts ont appelé à un changement fondamental dans la réponse aux déplacements urbains internes. L'accent a été mis sur la nécessité de modifier l'assistance et la programmation du développement et de l'aide humanitaire dans les contextes urbains, ainsi que sur le renforcement de la coordination entre l'humanitaire, le développement et la paix. En particulier, la centralité des gouvernements locaux dans la réponse aux déplacements urbains a également été soulignée, étant donné que les responsables municipaux sont généralement les premiers à réagir et se trouvent en "première ligne" de chaque crise.

 

Ressources supplémentaires

 

 

Personne de contact :

 

  • Greta ZeenderChef, Recherche et Résultats, Secrétariat du Panel de Haut Niveau du Secrétaire Général des Nations Unies sur le Déplacement Interne, zeender@un.org
12 avril 2022