Chercher

Résilience locale face au changement climatique et COVID-19 - Personne n'est laissé pour compte dans le renforcement de la résilience urbaine

Le 4 avril, le Geneva Cities Hub a accueilli un événement parallèle co-organisé par les organisations suivantes ONU-Habitat, le site Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNDRR) et CEE-ONU. L'événement a permis d'examiner comment les villes renforcent leur résilience face au changement climatique et comment réduire l'impact socio-économique de la COVID-19. Pour ce faire, l'événement a examiné les recherches universitaires, les études des Nations unies et les actions des maires.

Alors que le monde est confronté à une crise mondiale sans précédent dont les graves répercussions menacent la réalisation de l'Agenda 2030 pour le développement durable et de ses 17 Objectifs de développement durable (ODD), l'action locale et les maires en particulier, sont devenus plus importants que jamais. Alors qu'il reste huit ans pour réaliser l'Agenda 2030, la pandémie de COVID-19 oblige à assurer simultanément une reprise résiliente et une accélération des progrès vers les ODD.

Les villes du monde entier font face à la pandémie de COVID-19, tout en essayant de donner la priorité à la justice, à l'économie et à l'action climatique dans leurs stratégies de relance. Les progrès en matière de développement durable doivent être redynamisés face à la pire crise économique mondiale depuis près d'un siècle. Le moment est venu pour les gouvernements nationaux et municipaux de s'affirmer à nouveau comme plus forts, plus justes et plus respectueux de l'environnement qu'auparavant. ONU-Habitat et ses partenaires, villes et autres, sont confrontés à la perspective de (i) repenser l'espace urbain existant, pour développer la résilience et (ii) s'assurer que les espaces urbains encore à construire sont planifiés en tenant compte de la résilience. "La résilience ne concerne pas seulement l'infrastructure physique et la planification, mais aussi les structures de gouvernance, l'engagement de la communauté, etc. et la création d'une "agilité" pour répondre aux crises.", a déclaré M. Graham Alabaster, Chef du bureau d'ONU-Habitat à Genève.

Mme Sharon Dijksma, Le maire d'Utrecht, aux Pays-Bas, a déclaré "Changeons le comportement des gens par de petits gestes pour lutter contre le changement climatique : si les dirigeants d'aujourd'hui ne pensent pas à demain, ce ne sont pas de bons dirigeants !".

"Pour nous, l'une des actions les plus pertinentes est que nous avons établi des "objectifs communs" avec 100 autres municipalités, créant ainsi un réseau permanent de collaboration grâce à l'engagement de plusieurs parties prenantes et de la communauté.", a déclaré M. Rocco Guarino, Maire d'Albano di Lucania et président de la province de Potenza, Italie.

Article précédentOuverture du 2ème Forum des Maires Prochain articleLe Forum des Maires soutient un nouveau multilatéralisme moderne et inclusif