Chercher

L'avenir du Forum des Maires

3 octobre 2022 10:00
00

jours

00

les heures

00

minutes

00

secondes

  • Vues - 450
Ajouter au calendrier 2022-10-03 10:00 am 2022-10-07 06:00 pm Europe/Vaduz L'avenir du Forum des Maires Les résultats de l'évaluation seront examinés par la CUDHLM lors de sa 83e session (Saint-Marin, 3-7 octobre 2022) et par le Comité exécutif de la CEE-ONU à la fin de l'année 2022. CEE-ONU

Description

L' CEE-ONU permet un engagement direct des maires au niveau international pour échanger des actions concrètes et des solutions innovantes sur la résilience urbaine. Il favorise un multilatéralisme inclusif au sein de la la Genève internationale.

 

L'avenir du Forum des Maires

 

À la suite du premier Forum des maires en 2020, le Comité exécutif (ExCom) de la CEE-ONU a décidé d'entreprendre une évaluation afin de déterminer la pertinence, la cohérence, l'efficacité, l'efficience, l'impact et la durabilité des FoM pour la période 2019-2022. Les résultats de l'évaluation seront examinés par la CUDHLM lors de sa 83e session (Saint-Marin, 3-7 octobre 2022) et le Comité exécutif de la CEE-ONU à la fin de 2022. Sur la base de ces résultats, le Comité exécutif de la CEE-ONU décidera s'il convient de prolonger le Forum des maires au-delà de 2022, ainsi que de ses objectifs, de son format et de sa fréquence.

Pour alimenter l'évaluation, le secrétariat de la CEE a chargé un expert indépendant de l'aider à élaborer un scénario prospectif pour l'avenir du Forum. Le scénario inclut les points de vue des maires qui ont pris part au FoM et est disponible. ici.

Cette année, Andràs Szörényi, Conseiller politique senior, Geneva Cities Hub, fera un rapport sur l'événement. En vedette : Journée SDG 11 lors de la 83ème session de la CUDHLM.

Les origines du Forum des Maires

 

En 2019, le Comité du développement urbain, du logement et de l'aménagement du territoire de la CEE-ONU (CUDHLM) a organisé une Journée des villes sur "Les villes intelligentes et durables : moteurs du développement durable". L'événement a rassemblé plus de 50 maires de 33 pays et 400 participants. Les discussions ont mis en évidence la nécessité d'un engagement plus direct des gouvernements locaux au niveau international pour atteindre les objectifs de développement durable liés aux villes.

Dans le prolongement de cet événement, la Russie, en tant que membre de la CEE-ONU, a suggéré de créer un Forum des Maires afin de faciliter davantage l'échange d'expériences et de discuter des solutions pour relever les défis de la réalisation des ODD dans les zones urbaines (cf. E/2019/37E/ECE/1488, §28). La CUDHLM a donc convenu de consacrer une journée de sa 80e session en 2020 aux discussions concernant et impliquant la participation des autorités locales, en particulier des maires.

 

Mandat du Forum des Maires

 

Le Forum des maires se concentre sur des questions thématiques spécifiques liées au développement urbain durable, au logement et à la gestion des terres (voir ECE/HBP/201, §35). Globalement, le Forum doit permettre l'échange d'actions concrètes et de solutions innovantes en matière de résilience urbaine. En outre, il est invité à "transmettre ses recommandations sur la manière de relever les défis auxquels les autorités/gouvernements locaux sont confrontés dans la réalisation d'un développement urbain, d'un logement et d'une gestion foncière durables à la [CUDHLM et aux autres organes compétents de la CEE] dans le cadre de l'aide qu'ils apportent à [leurs] activités dans la région de la CEE" (cf. ECE/HBP/201, §35).

 

Comité directeur du Forum des Maires

 

Pour soutenir le Forum des Maires, la CUDHLM a établi un Comité de Pilotage composé de membres du Bureau de la CUDHLM intéressés et d'experts de la CEE-ONU en matière de villes intelligentes durables. Parmi ses fonctions, le Comité directeur doit assister le Secrétariat dans l'identification des maires à inviter au Forum (avec le consentement des États membres respectifs), dans l'identification du thème du Forum, des cas pertinents à présenter, ainsi que dans la fourniture de conseils sur les questions de fond (cf. ECE/HBP/201, §35).

En 2021, les membres du Comité directeur sont la Suisse (présidence), la France, l'Albanie, le Portugal, la Hongrie, l'Espagne, le Kazakhstan, le Bélarus, l'Italie ainsi que d'autres parties prenantes telles que le Geneva Cities Hub, la Fondation Norman Foster, UN-Habitat et le secrétariat de la CEE-ONU. Les décisions du Comité directeur sont ensuite généralement approuvées par le Bureau de la CUDHLM et/ou le Comité exécutif de la CEE-ONU.

 

Le 1er Forum des Maires et la Déclaration des Maires de Genève

 

Le 1er Forum des Maires, sous le thème général " Action des villes pour un avenir résilient : Renforcer la préparation et la réponse des gouvernements locaux aux urgences et à l'impact des catastrophes et du changement climatique", a eu lieu à Genève le 6 octobre 2020 et était co-modéré par le maire de Genève/président du Geneva Cities Hub. Elle a encore ouvert la scène multilatérale aux dirigeants des villes en réunissant plus de 40 maires de 39 pays.

Ce 1er Forum a permis aux leaders urbains de partager des actions concrètes et des solutions innovantes sur la résilience des villes, avec un accent particulier sur la Covid-19 et le changement climatique. Les maires ont souligné que, malgré les défis posés par la pandémie, celle-ci constituait une opportunité sans précédent de développer et de mettre en œuvre de nouvelles initiatives ancrées dans le SGD pour des villes plus vertes, plus saines, plus équitables et plus abordables pour leurs communautés locales. Le ton de la réunion était donc résolument optimiste. Les conclusions du Forum (voir ECE/HBP/206annexe II) ont alimenté le processus décisionnel de la 81e session de la CUDHLM, qui était ainsi mieux à même de rédiger et d'adopter des instructions adaptées et ciblées pour les États membres de la CEE.

Le Forum s'est achevé par l'approbation de l'initiative de la Déclaration des Maires de Genève. Les maires se sont engagés à renforcer la résilience de leurs villes, à les rendre plus vertes, à assurer un transport urbain durable et un logement abordable pour tous, ainsi qu'à rendre leurs villes plus équitables et inclusives.

 

Le 2ème Forum des Maires

 

Le 2e Forum des Maires a eu lieu les 4 et 5 avril 2022 à Genève (voir Rapport de synthèse). Il s'est tenu juste après le Forum régional sur le développement durable (RFSD), pour lier l'action locale et nationale en faveur de la réalisation des objectifs de développement durable). M. Sami Kanaan, adjoint au maire de Genève et président du Geneva Cities Hub, a souligné dans son discours d'ouverture que le Forum est unique car il permet aux autorités locales de s'exprimer et de partager leurs perspectives dans un cadre multilatéral des Nations Unies. En outre, le Forum incarne la volonté du Secrétaire général de l'ONU, M. Guterres, d'évoluer vers un multilatéralisme moderne et plus inclusif.

Le thème général du 2e Forum des maires s'est aligné sur la stratégie de l'UE en matière d'éducation. Forum politique de haut niveau et le RFSD : "Se remettre de la COVID-19, tout en faisant progresser la mise en œuvre des ODD". Elle a permis aux maires et vice-maires de 44 villes de partager leurs expériences et pratiques innovantes autour de 4 thèmes principaux :

 

  1. Bâtiments résilients, sains et neutres sur le plan climatique et logements abordables et adéquats
  2. Espaces publics dynamiques, villes vertes et solutions fondées sur la nature
  3. Transports urbains durables, mobilité partagée et routes plus sûres
  4. Urbanisme durable, la ville en 15 minutes et les solutions de développement urbain intelligent

 

Potentiel du Forum des Maires

 

Le Forum des Maires est jeune et unique (les autres commissions économiques régionales des Nations Unies ne disposent pas encore d'un tel forum). Du point de vue du Geneva Cities Hub, le Forum est l'un des outils les plus prometteurs de l'ONU pour aider à ouvrir davantage la scène intergouvernementale multilatérale aux villes. Il résonne particulièrement bien avec la mise en place en 2020 du groupe de travail inter-agences de l'ONU sur l'avenir des villes, qui examine les options possibles pour renforcer la relation institutionnelle entre l'ONU et les villes, y compris dans les processus intergouvernementaux de l'ONU. À cet égard, le Forum des maires constitue un moyen de renforcer concrètement les liens entre l'ONU, ses États membres et les villes.

Bien que le Forum des Maires soit ancré dans la CEE-ONU et donc considéré comme un événement régional, le potentiel qu'il offre va bien au-delà de la région de la CEE-ONU et des questions économiques, étant donné qu'il met largement l'accent sur les objectifs de développement durable. L'engagement des États membres est crucial pour aider le Forum à élaborer son programme, son format, ses objectifs et ses résultats, et pour établir des relations mutuellement bénéfiques avec les maires participants. À long terme et si les États membres en décident ainsi, on pourrait même imaginer un Forum des Maires amélioré et mondial qui pourrait faire directement rapport à l'ECOSOC ou à l'Assemblée Générale. Un soutien politique fort de la part des États membres sera nécessaire à cette fin, car les défis seront nombreux en cours de route. Toutefois, ce serait une occasion manquée pour l'ONU et ses États membres de ne pas investir dans le Forum des Maires et d'ouvrir les portes du multilatéralisme aux dirigeants des villes. Les villes ont acquis une influence considérable au fil des ans au niveau international. Le Forum contribuerait à structurer un dialogue stratégique entre les États, les villes, l'ONU et d'autres parties prenantes et favoriserait ainsi des partenariats concrets pour relever les défis mondiaux avec une énergie renouvelée.

 

Pour en savoir plus, veuillez visiter le site web de la CEE-ONU.