Chercher

Journée mondiale des villes : discussion sur la transformation numérique des villes pour améliorer les mesures d'adaptation au défi imminent du climat et de l'eau.

Pour célébrer la Journée mondiale des villes 2022 et dans le cadre de la série TalkX du SMSI&SDG, Geneva Cities Hub en coopération avec UIT et ONU-Habitat a organisé le 3 novembre 2022 un webinaire consacré à l'aide aux villes pour qu'elles utilisent la transformation numérique afin d'améliorer les actions d'adaptation au défi imminent du climat et de l'eau dans les établissements urbains. Le changement climatique est un phénomène mondial qui a des effets locaux dans les villes, notamment des conditions météorologiques extrêmes, comme les vagues de chaleur et les sécheresses d'une part, les ouragans et les pluies excessives d'autre part. Les zones urbaines sont particulièrement vulnérables aux risques croissants du changement climatique. Les intervenants représentaient toutes les parties prenantes concernées : les villes, les réseaux de villes, les organisations internationales, la communauté des experts et le secteur des affaires. Ils ont discuté de la meilleure façon de mettre en œuvre la transformation numérique dans les villes pour une adaptation efficace au climat, y compris des systèmes efficaces de gestion de l'eau, et ils ont partagé quelques exemples spécifiques à cet égard.

Maire Garcetti de Los Angeles, Maire adjoint Kannan de Genève et Maire adjoint Gulbinas de Vilnius ont présenté les efforts et les réalisations de leurs villes pour construire un avenir durable et équitable. Le développement de systèmes intelligents aujourd'hui rend nos villes plus résilientes demain. La numérisation est une question de politique qui doit inclure la gestion du changement social. Les maires ont également partagé des projets concrets pour renforcer l'adaptation au changement climatique, notamment en matière d'énergies renouvelables, réseaux intelligentsles moyens innovants d'utiliser les infrastructures existantes, l'atténuation de la qualité de l'air, partage des données sur l'intensité solaireet la mobilité urbaine durable. Daniela Torres représentant ICLEI Europe a souligné que notre travail sur la transformation numérique aujourd'hui jette les bases des solutions intelligentes de demain vers un avenir net zéro carbone. Les solutions intelligentes doivent tenir compte des liens entre les aspects numériques, physiques et financiers.

Les organisations internationales jouent un rôle clé pour aider les villes sur la voie d'un avenir durable et résilient au changement climatique. Bilel Jamoussi et Cristina Bueti de l'UIT et Graham Alabaster d'ONU-Habitat a offert une vue d'ensemble sur les travaux en cours au niveau international. Par exemple, l'Internet des objets permet aux villes de collecter des données climatiques pour mieux surveiller le climat et réagir aux situations dangereuses. L'intelligence artificielle et l'informatique quantique peuvent aider à développer la meilleure stratégie pour faire face à ces défis. La technologie numérique peut être un outil utile pour mieux informer les décideurs politiques et peut fournir des solutions efficaces pour atténuer le changement climatique et les défis liés à l'eau si elle est largement disponible.

Pavlina Pavlova du CyberPeace Institute a réfléchi au lien entre les aspects de la numérisation liés à la sécurité et aux droits de l'homme. Lorsque la transformation numérique des villes progresse, la cybersécurité et la sécurité physique doivent aller de pair. Elle est trop souvent considérée comme un coût au lieu d'être envisagée comme un investissement pour un avenir résilient.

Richard Bowden, Le responsable de la numérisation chez ARUP a partagé avec l'auditoire des exemples concrets de projets de développement. La création d'un ville éponge est l'une des solutions concrètes pour aider les villes à faire face à des précipitations de plus en plus abondantes et à d'autres conséquences du changement climatique. Jumeaux numériques sont de puissants atouts que les villes peuvent utiliser pour réaliser des simulations de haute précision sur l'adaptation au climat et la pénurie d'eau.

Le TalkX du SMSI&SDG a été une excellente plateforme pour partager des expériences et des histoires inspirantes sur les TIC pour le développement par des parties prenantes du monde entier. GCH a été honoré de collaborer avec le SMSI de l'UIT et ONU-Habitat, car l'action locale et le leadership des villes sont essentiels à la réalisation du Nouvel agenda urbain, de l'Accord de Paris de 2015 et des Objectifs de développement durable, en particulier l'ODD11 qui aspire à des villes et des communautés durables en intégrant les défis urbains au climat, à l'eau, à l'énergie et à d'autres objectifs de développement environnemental et socio-économique.

Tous les participants ont sensibilisé au rôle important que la transformation numérique peut jouer pour renforcer les actions d'adaptation au climat et à l'eau et la résilience urbaine. Ils ont mis en lumière différents aspects de cette question complexe. Leurs contributions ont fait avancer le débat mondial, ont apporté de nouveaux éléments aux travaux des organisations internationales basées à Genève et ont renforcé le message selon lequel la transformation numérique urbaine doit suivre une approche centrée sur l'être humain dans le but d'améliorer la qualité de vie des citoyens tout en garantissant l'inclusion.

Article précédentImpliquez les villes dans les négociations sur la pollution plastique ! Prochain articleLes municipalités ont un rôle unique à jouer dans l'EPU